Historique des fouilles (5) : les recherches de l’Abbé Phulpin

Quelques années après l’arrêt des fouilles de P.-C. Grignon, les recherches sur le site du Châtelet reprennent à l’instigation d’Antoine Phulpin, prêtre de Fontaines-sur-Marne à partir de 1785. Il semble avoir été actif sur le site jusque dans les années 1840. Ses travaux sont essentiellement connus grâce à un ouvrage qui présente ses recherches en 1840, soit près de cinquante ans après ses premières investigations.

Phulpin semble avoir dans un premier temps (vers 1810 ?) ouvert deux grandes tranchées perpendiculaires larges de 1 m et atteignant le banc rocheux (il indique avoir divisé « le plateau de la montagne en deux parties, par des tranchées en forme de croix »). Ces premières explorations, qui ont permis d’observer des rues et des fondations, n’ont pas été relevées en plan et il est impossible de les localiser par rapport aux fouilles de Grignon.

La collection Phulpin semble avoir été dispersée dès le milieu du XIXe siècle, au profit de collectionneurs locaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *